Présentation

Fondé en 1995 par Pejman Memarzadeh, l’Orchestre de l’Alliance est un ensemble atypique et innovant constitué de musiciens professionnels parmi les plus brillants de leur génération, lauréats de concours internationaux et artistes d'ensembles de musique de chambre remarquables.

Cette formation à géométrie variable, pouvant aller d’un effectif de 12 cordes à un orchestre symphonique, est très attachée à la musique française néoclassique et au répertoire romantique de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle.

Héritier d’une pratique ancestrale, ancré dans les problématiques de son époque et tourné vers l’avenir, l’Orchestre de l’Alliance se distingue par la richesse de sa démarche artistique, son engagement solidaire et la pluralité de ses activités.

© J-C Guilloux

L’adhésion artistique

Pour le chef d’orchestre Pejman Memarzadeh, l’expérience d’un concert de musique classique ne s’arrête pas à l’exécution d’une œuvre par des interprètes ou au moment de « loisir » sérieux que vit un spectateur dans une salle de concert, mais se construit en collaboration étroite avec les membres de l’ensemble et aussi, chose plus rare, avec les solistes, pour tendre toujours vers une interprétation « idéale » à partager avec le public.

L’adhésion artistique totale recherchée par Pejman Memarzadeh commence au cœur des rangs de son orchestre : du tuttiste jusqu’au Premier violon, chaque musicien adhère à sa démarche, partage son état d’esprit et se dépasse dans le but d’atteindre un même objectif commun.

Les musiciens et solistes

L’Orchestre de l’Alliance s’est produit avec les plus grands solistes internationaux de toutes générations : Philippe Entremont, Jean-Philippe Collard, Gérard Caussé, Philippe Bernold, Olivier Charlier, Gérard Poulet, Gary Hoffman, Emmanuel Rossfelder, Xavier Phillips… sur les plus grandes scènes françaises (Philharmonie de Paris, Salle Gaveau, Opéra de Lille, Hôtel de Ville de Paris, Festival des Baux de Provence, Palais Garnier, Théâtre des Champs-Élysées, Théâtre de Poissy…) et a donné plusieurs tournées internationales, notamment en Europe en 2004 (Staatsoper de Berlin, National Concert Hall de Dublin et Radio Nationale Polonaise de Varsovie).

L’Orchestre a toujours été une pépinière de talents et a accueilli en soliste de nombreux jeunes artistes dont le trio les Esprits, Pierre Génisson, Tatsuki Narita, Guillaume Vincent, Sarah Nemtanu, Romain Leleu, Alexandru Tomescu, Nima Sarkechik, Adam Laloum… Pejman Memarzadeh travaille également en collaboration étroite avec différents violons solo : Hugues Borsarello, Eléonore Darmon, Simon Bernardini et prochainement Maïté Louis…

Au cœur des territoires : l’itinérance

Reconnu pour sa démarche pédagogique, l’Orchestre de l’Alliance a été accueilli en 2017-2018 en résidence sur le territoire du Grand Paris Seine et Oise, grâce au soutien du Département des Yvelines et de la Communauté Urbaine GPS&O. Le Département des Yvelines a poursuivi et élargit la résidence de l’Orchestre de l’Alliance sur l’ensemble du département jusqu’en 2021.

Dans ce cadre, il donne chaque année une dizaine de concerts grand public dans les équipements culturels existants (Théâtre de Poissy, ENM de Mantes-la-Jolie, Théâtre de la Nacelle à Aubergenville, Théâtre Simone Signoret à Conflans-Sainte-Honorine…), ou lors de concerts en extérieur avec sa scène itinérante « PhilharMobile » dans les zones rurales ou semi-urbaines de tout le territoire (Château de Rambouillet, Haras des Bréviaires...).

Eveiller, sensibiliser, aider

L’Orchestre de l’Alliance s’attache à diffuser la musique classique auprès du plus grand nombre. Au travers de ses résidences, il met en place diverses activités auprès de publics cibles, souvent éloignés de la musique et utilise la musique comme vecteur d’inspiration, renforçant lien social, humain et intégration.

Depuis 2017, l’Orchestre a organisé une centaine de sessions pédagogiques devant plus de 11 000 jeunes issus de 31 communes différentes ainsi que des master classes pour les élèves des écoles de musique et conservatoires locaux. En 2020/2021, les solistes de l’Orchestre de l’Alliance partiront à la rencontre des séniors qui ne sont pas en mesure de se déplacer dans leurs lieux de vie (EHPAD, résidence autonomie) et proposeront des animations participatives autour de la musique classique.

Un orchestre solidaire

Afin d’incarner d’avantage son projet artistique qui vise à mettre la musique au service de l’Homme, Pejman Memarzadeh développe avec Caroline Sénéclauze une démarche solidaire spécifique dès 2005 : les Saisons de la Solidarité. Ces concerts caritatifs accompagnent le travail d’ONG et ont permis de reverser en intégralité plus d’1 million d’euros à 32 associations caritatives et Fondations telles que la Fondation Abbé Pierre, Mômartre, Care France, l’Arche, Ecodair, Emmaüs Connect, l’ARSLA, les Banques Alimentaires, La Chaîne de l’Espoir, Action contre la Faim, la Croix-Rouge, le WWF, Mécénat Chirurgie Cardiaque, BLOOM, la Fondation d’Auteuil, l’AFM-Téléthon…

Passerelle entre les civilisations

Afin de créer des passerelles entre les civilisations et les cultures, l’Orchestre de l’Alliance organise régulièrement des voyages musicaux célébrant l’échange, la musique classique et la convivialité. Il réalise une première tournée en Iran en 2002 (premier orchestre occidental à se produire dans ce pays depuis la Révolution de 1979) puis une seconde en 2005 en compagnie de Gary Hoffman. L’Orchestre de l’Alliance a fait son grand retour en Iran en avril 2016 lors d’une tournée dans les plus grands sites historiques et patrimoniaux avec la participation du pianiste Guillaume Vincent et les violonistes Simon Bernardini et Hildegarde Fesneau (Palais des quarante Colonnes à Ispahan, Persépolis...).