L’Orchestre de l’Alliance : présentation

 

Concert Action contre la Faim - Pejman Memarzadeh, direction - 16 octobre 2013

 

Lorsqu’il fonde en 1995 cet orchestre de musique classique, Pejman Memarzadeh n’a qu’un rêve : créer un ensemble différent, plus proche de ses préoccupations artistiques et de sa vision du monde que tous les orchestres avec lesquels il avait joué jusqu’alors. Avec humilité, ce jeune violoncelliste d’origine iranienne, empreint d’une double culture et passionné par son art, va donc regrouper autour de lui des talents qui partagent son rêve d’un orchestre innovant et humaniste. Car pour Pejman Memarzadeh, l’expérience d’un concert de musique classique ne s’arrête pas à l’exécution d’une œuvre par des interprètes ou au moment de « loisir » sérieux que vit un spectateur dans une salle de concert, mais se construit en collaboration étroite avec les membres de l’ensemble et aussi, chose plus rare, avec les solistes, pour tendre toujours vers une interprétation idéale à partager avec le public. Ses sources d’inspirations, il les a trouvées dans les interprétations de Christian Ferras, Emil Gilels, Jacqueline Dupré, Glenn Gould ou dans la direction de maestros tels que Carlos Kleiber, Carl Schuricht, Carlo Maria Giulini et plus proche de nous John Elliot Gardiner, Christopher Hogwood et Neville Mariner. Cette pureté ne pourra être atteinte que dans une alliance parfaite entre les musiciens, leur chef, les œuvres interprétées et le public. En 2010, l’ensemble devient l’Orchestre de l’Alliance à l’occasion de son 15ème anniversaire, afin de symboliser cette quête de lien.

 

L’adhésion artistique totale recherchée par Pejman Memarzadeh commence au cœur des rangs de son orchestre :    du tuttiste jusqu’au Premier violon, chaque musicien adhère à sa démarche, partage son état d’esprit et se dépasse dans le but d’atteindre un même objectif commun. L’Orchestre de l’Alliance s’est produit avec les plus grands solistes internationaux qui eux aussi souhaitent apporter leur contribution à la démarche de l’ensemble : Philippe Entremont, Jean-Philippe Collard, Gérard Caussé, Philippe Bernold, Olivier Charlier, Gérard Poulet, Gary Hoffman, Emmanuel Rossfelder, Xavier Phillips… sur les plus grandes scènes françaises (Philharmonie de Paris, Salle Gaveau, Opéra de Lille, Hôtel de Ville de Paris, Festival des Baux de Provence, Palais Garnier, Théâtre des Champs-Élysées, Théâtre de Poissy…) et a donné plusieurs tournées internationales, notamment en Europe en 2004 (Staatsoper de Berlin, National Concert Hall de Dublin et Radio Nationale Polonaise de Varsovie) . L’Orchestre a toujours été une pépinière de talents et a accueilli en soliste de nombreux jeunes artistes dont le trio les Esprits, Pierre Génisson, Tatsuki Narita, Guillaume Vincent, Sarah Nemtanu, Romain Leleu, Alexandru Tomescu, Nima Sarkechik, Adam Laloum… Pejman Memarzadeh travaille également en collaboration étroite avec différents violons solo de l’orchestre : Eléonore Darmon, Hugues Borsarello, Simon Bernardini, Arnaud Thorette…

 

De formation classique, pouvant aller d’effectifs de 12 cordes à un orchestre symphonique, l’Orchestre de l’Alliance s’attache particulièrement aux œuvres de la période classique allant du Sturm und Drang aux préromantiques des années 1820. Son affection pour la musique française néoclassique et les écoles nationales a repoussé les limites historiques de cette recherche en s’enrichissant du répertoire romantique de la fin du XIXème siècle et du début du XXèmesiècle.

 

Afin d’incarner d’avantage son projet artistique, Pejman Memarzadeh développe une démarche solidaire spécifique dès 2005 avec Caroline Sénéclauze : les Saisons de la Solidarité. Ces concerts caritatifs accompagnent le travail d’ONG et ont permis de reverser en intégralité plus de 990 000 € à 35 associations caritatives et Fondations telles que Care France, l’Arche, Ecodair, Emmaüs Connect, l’ARSLA, la Fondation Abbé Pierre, la Fondation Française des Banques Alimentaires, La Chaîne de l’Espoir, Action contre la Faim, la Croix-Rouge, le WWF, Mécénat Chirurgie Cardiaque, BLOOM, la Fondation d’Auteuil, l’AFM-Téléthon…Par les Saisons de la Solidarité, l’Orchestre de l’Alliance permet à de nouveaux publics de découvrir la musique classique. Pejman Memarzadeh apporte donc toujours une attention particulière à la présentation des œuvres et donne aux spectateurs des clés d’écoute lors des concerts.

 

Les Saisons de la Solidarité et l’Orchestre de l’Alliance bénéficient du soutien d’entreprises mécènes qui financent ses activités et participent au développement de ses projets : Malakoff Médéric, Numericable-SFR, Bouygues Travaux Publics, le groupe AXA, Eiffage Construction, le groupe Pomona, H. Tax Planners… des entreprises du Club : Sol Mondo, le Fonds de dotation Anima, France Inter Mode, Meanings, Valtus, IMV Management Partners, Mindded, Atelier Sarrasin mais aussi de mécènes de compétence : l’agence Les Aiguilleurs, CA COM et le Parc Instrumental de Radio France. Ainsi, le public, les artistes, les entreprises et les associations participent à une alliance vertueuse, créatrice de sens et de valeurs pour les générations futures et sont, ensemble, acteurs de ces concerts caritatifs. Les Saisons de la Solidarité sont reconnues d’intérêt général.

 

Dès 1997, l’Orchestre s’engage dans la pédagogie et donne aux côtés de Jean-François Zygel une série de concerts présentés, puis des concerts pédagogiques lors de ses résidences au Théâtre de Poissy (2000-2003) et à la Barbacane dans les Yvelines (2007-2008). L’orchestre a poursuivi cette mission en partenariat avec le Ministère de l’Éducation Nationale, en donnant pendant cinq années des concerts pédagogiques à la Salle Gaveau devant des centaines de jeunes issus de l’Education Prioritaire.

 

Pejman Memarzadeh poursuit la diffusion de la musique et les missions pédagogiques de l’Orchestre de l’Alliance en région en créant en 2010 les Escapades Musicales, le festival du Bassin d’Arcachon, construit comme un voyage musical tout autour de cet écrin naturel unique. En 7 éditions, les Escapades Musicales ont accueilli plus de 32 000 spectateurs.

 

 Afin de créer des passerelles entre les civilisations et les cultures, l’Orchestre de l’Alliance organise régulièrement des voyages musicaux célébrant l’échange, la musique classique et la convivialité. Il réalise une première tournée en Iran en 2002 (premier orchestre occidental à se produire dans ce pays depuis la Révolution de 1979) puis une seconde en 2005 en compagnie de Gary Hoffman. L’Orchestre de l’Alliance a fait son grand retour en Iran en avril 2016 lors d’une tournée avec la participation du pianiste Guillaume Vincent et les violonistes Simon Bernardini et Hildegarde Fesneau.

 

En juin 2012, l’Orchestre de l’Alliance lance les Concerts en Blanc : un concept inédit de concerts en plein air dans des lieux méconnus, habituellement inaccessibles au public et surprenants (Chapelle Saint-Louis de l’Ecole militaire, Jardins de l’Ambassade d’Italie, Théâtre byzantin de l’Ambassade de Roumanie, Centre culturel zoroastrien, Jardins    de la Clinique Saint-Jean de Dieu). Le lieu du concert est gardé secret jusqu’au dernier moment et le public doit s’y rendre habillé de blanc et avec sa propre chaise, participant ainsi à la magie et à la convivialité de ce moment musical éphémère et étonnant.

 

Enfin, l’Orchestre de l’Alliance est fier de participer régulièrement à des soirées Corporate en organisant des concerts privés pour ses entreprises partenaires.

 

Pejman Memarzadeh a élaboré le cycle musical inédit « Génération Mozart : Génies oubliés et chefs-d’oeuvre du classicisme », qui invite le public à découvrir de grands compositeurs de la période classique injustement méconnus malgré l’héritage précieux qu’ils ont légué, à retrouver au programme de l’Orchestre de l’Alliance dès la saison 2016-17.

 

L’Orchestre de l’Alliance développe ses projets grâce à l’implication de son Conseil d’Administration présidé depuis septembre 2014 par Monsieur Nicolas Beytout.

 

L’Orchestre de l’Alliance est accueilli  pour une série de concerts sur tout le territoire de la communauté urbaine Grand Paris Seine et Oise dans les Yvelines depuis septembre 2017 et mène dans ce cadre une démarche de diffusion au plus grand nombre et de larges actions pédagogiques afin de partager et faire découvrir à tous la musique classique et ses merveilles.

 

Héritier d’une pratique ancestrale, ancré dans les problématiques de son époque et tourné vers l’avenir, l’Orchestre de l’Alliance se distingue par la richesse de sa démarche artistique, son engagement solidaire et la pluralité de ses activités. A travers sa direction artistique et ses projets, Pejman Memarzadeh souhaite changer les modèles actuels d’approche et de diffusion de la musique classique. Par l’émotion et l’émerveillement qu’elle procure, la musique véhicule un message profond et ultime d’unité. Partager cette expérience avec le plus grand nombre pourrait selon lui contribuer à construire un monde plus inclusif et solidaire.