© D.R.
Octobre 2009
Bruno PASQUIER
alto

Après le parcours classique des premiers prix obtenus tout d’abord au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (1961) puis au Concours International de Munich (1965), Bruno Pasquier aura de grandes responsabilités comme premier soliste au Théâtre de l’Opéra de Paris (1965-1985) puis à l’Orchestre National de France (1985-1990). Il aura la confiance de chefs prestigieux tels que K. Böhm, G. Solti, S. Ozawa, Lorin Maazel…

 

Mais son activité croissante de soliste dans le monde entier l’amène à quitter ses fonctions orchestrales.

 

Dès 1972, sa carrière prend un essor tout particulier lorsque Lorin Maazel le choisit comme soliste invité pour une tournée au Japon de l’Orchestre National de France. Depuis Bruno Pasquier s’est produit dans la plupart des pays d’Europe, aux Etats-Unis, au Canada, en Chine, en Russie…

 

Egalement musicien de chambre fort recherché, Bruno Pasquier, associé fréquemment à son frère le violoniste Régis Pasquier et au violoncelliste Roland Pidoux pour des concerts en trio a rencontré et a joué avec d’autres grandes personnalités de la musique telles que Nadia Boulanger, Salvatore Accardo, Maurice Gendron, Yehudi Menuhin, Jean-Pierre Rampal, Léonard Rose, Mstislav Rostropovitch, Paul Tortelier, Isaac Stern, Josef Suk, ainsi qu’avec les pianistes les plus prestigieux de notre époque.

 

Sa carrière pédagogique débute autour des années 1970, d’abord comme professeur assistant de Serge Collot au Conservatoire National Supérieur de Paris, puis comme professeur d’alto et de musique de chambre (1983). Par ailleurs, Bruno Pasquier est invité à donner des master-class dans les plus grandes structures internationales. Plusieurs fois primé par des Académies de disque, sa discographie est très dense.

 

Il a reçu une « Victoire de la Musique » pour un enregistrement de la Symphonie Concertante de Mozart avec l’Orchestre Philharmonique de Liège et de la Communauté Française sous la direction de Pierre Bartholomée en compagnie de son frère Régis Pasquier.

 

Bruno Pasquier joue un magnifique alto de Paolo Maggini (début 17ème siècle) qu’il a pu obtenir grâce au grand luthier Etienne Vatelot, et avec la complicité de Yehudi Menuhin.

 

Bruno Pasquier est officier de l’ordre des Arts et des Lettres depuis 2001 et Chevalier de l’Ordre National du Mérite depuis le 17 mai 1997.