© Carole Bellaiche Mirare
Décembre 2013
Adam Laloum
piano

Après des études musicales au Conservatoire de Toulouse, Adam Laloum intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en 2002 dans la classe de Michel Béroff. Il obtient son Diplôme de formation supérieure de piano en 2006 et poursuit un cycle de perfectionnement au CNSM de Lyon dans la classe de Géry Moutier.
 
Adam Laloum a reçu une reconnaissance internationale en remportant en 2009 le 1er Prix du prestigieux concours Clara Haskil. Il participe à l’Académie Maurice Ravel en septembre 2007 et aborde le grand répertoire avec Jean-Claude Pennetier. Il y remporte le Prix Maurice Ravel qui lui permet de se produire en musique de chambre à Saint-Jean-de-Luz lors du festival de Printemps. Adam Laloum est lauréat de la Fondation de France et lauréat boursier de la Fondation Groupe Banque Populaire.
 
Adam Laloum a travaillé avec des orchestres tels que le Sinfonia Varsovia, l’Orchestre de Chambre de Lausanne, l’Orchestre du SWR de Stuttgart, l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg, l’Orchestre National de Montpellier, l’Orchestre National Philharmonique de Russie, l’Orchestre d’Avignon, l’Orchestre Symphonique de Shenzen (Chine), l’Orchestre de CNSM de Lyon, l’Orchestre Philharmonique de Kiev.
 
Depuis 2012, quel parcours ! Il participe au Festival de Verbier dans le 3ème Concerto de Beethoven sous la direction de Charles Dutoit ainsi qu’en récital, au Festival de la Roque d’Anthéron, de Lucerne, à celui de Colmar, de Menton, du Périgord Noir, de Zermatt (Suisse), aux festivals allemands de Bad Kissingen et de Mecklenburg-Vorpommern, au Festival Piano aux Jacobins et à celui de Saint-Etienne Piano passion, au Klavier Festival Ruhr …
 
Il joue au Wigmore Hall, à l’Auditorium du Louvre, au Piano à Lyon, au Grand Théâtre de Bordeaux, au Grand Théâtre d’Avignon, à La Folle Journée de Nantes, au Grand Théâtre de Bordeaux, à la Société Chopin de Bern, au Palais des Beaux-arts de Bruxelles, à Bilbao, au Japon. Il est invité en tant que soliste par l’Orchestre de Paris à la Salle Pleyel sous la direction de Cornelius Meister, l’Orchestre National de Montpellier dans le Concerto pour deux pianos de Mozart, l’Orchestre de Pau Pays de Béarn dans le Concerto en sol de Ravel et l’Orchestre d’Avignon dans le 1er Concerto de Brahms.
 
Son premier CD entièrement consacré à Brahms (MIRARE) est sorti en 2011.
 
Dans son deuxième album qui vient de sortir, Adam Laloum interprète La grande Humoresque op.20 et la Première Sonate op. 11 de Schumann (MIRARE). Ce disque a été récompensé d’un Diapason d’or ainsi que d’un ffff Télérama. « Au disque, ce caléidoscope d’états d’âme est l’apanage de rares élus: Vladimir Horowitz, Claudio Arrau. Aujourd’hui, Adam Laloum. »
ffff Télérama – Gilles Macassar – 29/09/2013