L’Orchestre de l’Alliance qui est un ensemble atypique par l’engagement de chacun des musiciens qui s’implique dans sa démarche et la réalisation de ses projets, s’appuie sur les compétences, l’expérience et l’expertise d’artistes remarquables aux trajectoires originales, si ce n’est hors-normes.
Ce sont ces individualités qui nourrissent par leur talent et leur générosité humaine et artistique la dynamique de groupe de l’ensemble des projets et réalisations (Saisons de la Solidarité, Concerts en Blanc, Escapades Musicales…). Qu’ils en soient sincèrement remerciés.

 

Pour n’en citer que quelques-uns :

 

Simon Bernardini

 

Simon Bernardini

 


Après avoir occupé les postes de premier violon solo à l’Orchestre National de Lyon, à l’Orchestre de la Juilliard School et occasionnellement à l’Orchestre Philharmonique de Berlin, Simon Bernardini collabore au même titre avec l’Orchestre de La Scala de Milan, au Rundfunk Sinfonieorchester Berlin  et à l’Orchestra del Teatro La Fenice de Venise (2013-14). Il se produit régulièrement avec le Chamber Orchestra of Europe, avec les Orchestres Philharmoniques de Vienne et Berlin ainsi qu’avec l’Ensemble European Soloists.

 

Hugues Borsarello

 

Hugues Borsarello  © F.Séchet

© F.Séchet

 

Après ses études au CNSMDP, Hugues Borsarello devient à vingt ans supersoliste de l’Orchestre Métropolitain de Lisbonne. Il poursuit pendant dix ans cette expérience orchestrale avant de décider de se consacrer plus amplement à la musique de chambre. Actuellement 1er violon du quatuor Elysée, violon solo et directeur musical de La Follia, Orchestre de Chambre d’Alsace, il partage la scène avec des artistes comme Jérôme Ducros, Gérard Caussé, Nicolas Bône, Gautier Capuçon, Alexander Markov ou Philippe Bernold.

 

 

Arnaud Thorette

 

arnaud thorette

© Amélie Baudry Tcherniak

 

Révélation Classica en 2006, Arnaud Thorette a enregistré depuis lors une trentaine de disques salués unanimement par la presse française et étrangère. Violoniste et altiste, il s’est distingué tout au long de son parcours musical en remportant cinq prix internationaux (Bordeaux, Gênes, Paris, Nüremberg, Haverhill), le prix de l’Académie Ravel ainsi que trois premiers prix au CNSMD de Lyon et cinq prix au CNR de  Versailles.

Soutenu dans ses projets par les Fondations Orange, Singer-Polignac, SAFRAN, le Mécénat Musical Société Générale, Arnaud Thorette est aux côtés du pianiste et chef d’orchestre Johan Farjot le directeur artistique de l’Ensemble Contraste, avec lequel il renouvelle l’approche du concert « classique » en décloisonnant les genres musicaux.

 

Éléonore Darmon

 

Éléonore Darmon © B.Rosenberg

© B.Rosenberg

 

Lauréate de prix internationaux, É. Darmon est aujourd’hui considérée comme l’une des violonistes françaises les plus en vue de sa génération. Entrée à l’âge de 14 ans au CNSMDP, elle en ressort avec un 1er prix. Elle travaille ensuite pendant 3 ans avec P. Vernikov à Florence et à Vienne. Dès 16 ans, elle se produit en soliste avec l’Orch. Symph. de Nancy, l’Orch. du Capitole de Toulouse, Orch. National d’Ukraine et poursuit une carrière internationale (Chine en 2011, Suède et Maroc en 2012…)

Elle collabore avec A. De Grolée, D. Hovora, M. Maïsky, M. Argerich, G. Nikolic, R. Lakatos…En 2013, elle crée une saison de musique de chambre (Des Musiques & des Hommes) à Paris.

www.eleonoredarmon.com