Pejman Memarzadeh, directeur artistique

 

Pejman Memarzadeh ©L'Oiseleur

Pejman Memarzadeh ©L’Oiseleur


 
Né en Iran, vivant en France depuis l’âge de 5 ans et empreint de cette double culture, Pejman Memarzadeh est un chef d’orchestre, violoncelliste et porteur de projets inventifs et engagés, toujours désireux de partager l’émotion de la musique classique avec le plus grand nombre. Il est le fondateur de l’Orchestre de l’Alliance dont il assure la direction artistique et musicale depuis 2000 et du festival de musique classique du Bassin d’Arcachon Les Escapades Musicales, dont la 7ème édition s’est déroulée du 23 juin au 22 juillet 2016.

 

Lorsqu’il fonde l’Orchestre des Musiciens de la Prée en 1995, Pejman Memarzadeh n’a qu’un rêve : créer un ensemble différent, plus proche de ses préoccupations artistiques et de sa vision du monde que tous les orchestres avec lesquels il avait joué jusqu’alors. Il va donc regrouper autour de lui des talents qui partagent son rêve d’un orchestre innovant et humaniste. Car pour Pejman Memarzadeh, l’expérience d’un concert de musique classique ne s’arrête pas à l’exécution d’une œuvre par des interprètes ou au moment de « loisir » sérieux que vit un spectateur dans une salle de concert, mais se construit en collaboration étroite avec les membres de l’ensemble et aussi, chose plus rare, avec les solistes, pour toujours tendre vers une interprétation idéale à partager avec le public. Cet objectif ne pourra être atteint que dans une alliance parfaite entre les musiciens, leur chef, les œuvres interprétées et le public. En 2010, à l’occasion de ses 15 ans, l’Orchestre des Musiciens de la Prée (du nom de l’Abbaye cistercienne qui accueillait ses premières répétitions) devient l’Orchestre de l’Alliance en symbole de cette quête de lien.

 

Pejman Memarzadeh a souhaité créer, avec l’Orchestre de l’Alliance, des passerelles entre l’Occident et l’Orient et renforcer les liens entre les civilisations. Il réalise une première tournée en Iran en 2002, faisant de son ensemble le premier orchestre occidental à se produire dans ce pays depuis la Révolution de 1979, puis une seconde en 2005 en compagnie de Gary Hoffman. L’Orchestre de l’Alliance a fait son grand retour en Iran en avril 2016 lors d’une tournée avec la participation du pianiste Guillaume Vincent et les violonistes Simon Bernardini et Hildegarde Fesneau.

 

Afin d’incarner d’avantage son projet artistique, Pejman Memarzadeh développe une démarche solidaire spécifique dès 2005 avec Caroline Sénéclauze : les Saisons de la Solidarité. Ces concerts caritatifs donnés à la Salle Gaveau et à la Philharmonie de Paris, accompagnent le travail d’ONG et ont permis de reverser en intégralité 990 000 € à 35 associations et fondations humanitaires telles que Care France, l’Arche, Ecodair, Emmaüs Connect, l’ARSLA, la Fondation Abbé Pierre, la Fondation Française des Banques Alimentaires, La Chaîne de l’Espoir, Action contre la Faim, la Croix-Rouge, le WWF, Mécénat Chirurgie Cardiaque, BLOOM, la Fondation d’Auteuil, l’AFM-Téléthon… Rendez-vous réguliers et attendus du public, les Saisons de la Solidarité sont reconnues d’intérêt général et jouent un rôle important tant dans la sensibilisation à l’action des associations que dans la diffusion de la musique classique auprès d’un nouveau public.

 

Pejman Memarzadeh poursuit la diffusion de la musique et les missions pédagogiques de l’Orchestre de l’Alliance en région en créant en 2010 les Escapades Musicales, le festival du Bassin d’Arcachon, construit comme un voyage musical tout autour de cet écrin naturel unique. En 7 éditions, les Escapades Musicales ont accueilli plus de 32 000 spectateurs.

 

Engagé dans la pédagogie, Pejman Memarzadeh a donné avec l’Orchestre de l’Alliance une série de concerts présentés aux côtés de Jean-François Zygel, puis des concerts pédagogiques lors de ses résidences au Théâtre de Poissy (2000-2003) et à la Barbacane dans les Yvelines (2007-2008) ainsi qu’à la Salle Gaveau pendant 5 années devant des centaines de jeunes issus de l’Éducation Prioritaire en partenariat avec le Ministère de l’Éducation Nationale.

 

Avec l’Orchestre de l’Alliance comme avec les Escapades Musicales, Pejman Memarzadeh applique sa devise : donner à découvrir pour s’émerveiller. Parce qu’il est toujours à la recherche d’une nouvelle partition ou d’un nouveau talent, il partage avec le public cet amour de la découverte artistique et s’attache à le partager avec le plus grand nombre.

 

Il a ainsi donné en 2011 la rarissime Symphonie concertante de Pleyel, lors du Grand concert du 50ème anniversaire du WWF à la Salle Gaveau. Il privilégie également la création d’œuvres nouvelles et la diffusion de la musique contemporaine en inscrivant à son répertoire Régis Campo, Nicolas Bacri, Piotr Moss, Pierre Thilloy, Alfred Schnittke, Sofia Gubaïdulina… Dans le cadre des Escapades Musicales, grâce à la complicité de musiciens remarquables, il porte la musique classique dans des lieux emblématiques, originaux, naturels, afin de la rendre accessible à tous et de faire découvrir à travers elle les facettes cachées de ces lieux patrimoniaux. Pour lui, le meilleur moyen de surprendre le public est de sortir la musique des lieux conventionnels et d’offrir une nouvelle approche de la pratique musicale.

 

C’est dans ce sens que sa réflexion s’est orientée avec un souci permanent de renforcer les interactions avec le public et favoriser l’aspect convivial de ses concerts. Que ce soit lors des Escapades Musicales, des concerts pédagogiques ou des Saisons de la Solidarité, Pejman Memarzadeh prend le temps d’apporter au public des clés d’écoute permettant à chacun d’enrichir son expérience du concert. Évoquer la vie du compositeur, mettre la création de l’œuvre en contexte et en perspective avec ses réalités historiques ou intimes, donner aux musiciens l’occasion de parler de leur instrument et de leur approche de l’œuvre : autant de moyens qu’il emploie avec passion afin de donner au public les clés pour mieux appréhender les œuvres et s’approprier d’avantage ces moments.

 

En 2012, Pejman Memarzadeh lance les Concerts en Blanc : un concept inédit de concerts en plein air dans des lieux méconnus, habituellement inaccessibles au public et surprenants (Chapelle Saint Louis de l’Ecole Militaire, Jardins de l’Ambassade d’Italie, Théâtre byzantin de l’Ambassade de Roumanie, Centre culturel zoroastrien, Jardins de la Clinique Saint-Jean de Dieu).

 

En 2013, il travaille avec Renaud Déjardin à la conception et à la transcription des plus belles valses pour un orchestre de 15 solistes, qui s’est produit au Bal de l’X en 2013, au Cirque d’Amiens en 2014 et dans le cadre de la 7ème édition des Escapades Musicales en 2016, afin de remettre cette tradition si précieuse au cœur de notre époque.

Pejman Memarzadeh a élaboré le cycle musical inédit « Génération Mozart : Génies oubliés et chefs-d’oeuvre du classicisme », qui invite le public à découvrir de grands compositeurs de la période classique injustement méconnus malgré l’héritage précieux qu’ils ont légué, à retrouver au programme de l’Orchestre de l’Alliance dès la saison 2016-17.

En mars 2016, Pejman Memarzadeh a été nommé Membre de l’Observatoire de la diversité du CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel). Cette nomination est la reconnaissance de son engagement pour la diffusion de la musique classique au plus grand nombre, son engagement humaniste ainsi que pour son implication dans le dialogue entre les civilisations.
Pejman Memarzadeh est régulièrement invité par les médias pour présenter les projets de l’Orchestre de l’Alliance : Radio Classique, RFI, France Culture, LCI, RMC…

A travers sa direction artistique et ses projets, Pejman Memarzadeh souhaite changer les modèles actuels d’approche et de diffusion de la musique classique. Par l’émotion et l’émerveillement qu’elle procure, la musique véhicule un message profond et ultime d’unité. Partager cette expérience avec le plus grand nombre pourrait selon lui contribuer à construire un monde plus inclusif et solidaire.

 

www.pejman-memarzadeh.com