Février 2016
L'Arche

Depuis plus de 50 ans, L’Arche crée des lieux où vivent et travaillent ensemble des hommes et des femmes ayant un handicap mental et ceux qui les accompagnent (salariés, volontaires, bénévoles, amis). Les foyers de L’Arche, de petites tailles et le plus souvent implantés au cœur des villes, sont regroupés à plusieurs sous la forme d’une communauté, associés à un centre d’activités de jour et parfois à des établissements de travail.

 

Les foyers sont conçus et aménagés comme des maisons familiales afin d’en faire des lieux chaleureux pour les personnes avec un handicap mental qui y sont accueillies et les professionnels salariés et jeunes volontaires du service civique qui les accompagnent. Tout est fait pour que l’on s’y sente « chez soi » et que chacun puisse participer, dans la mesure de ses capacités, aux tâches de la vie quotidienne. L’idée est d’ « être avec » plutôt que de « faire pour ». La vie des foyers est proche de celle d’une maison « ordinaire » où les relations tissées au fil des jours, l’attention portée aux gestes de la vie quotidienne, les multiples occasions de faire la fête contribuent à créer un environnement « extraordinaire ». Ainsi, à travers l’expérience d’une vie partagée, le projet de L’Arche est de permettre aux personnes avec un handicap mental de prendre leur juste place dans la société.

 

Fondée par Jean Vanier, L’Arche regroupe aujourd’hui 148 communautés dans 38 pays sur les cinq continents. En France, 32 communautés accueillent 1 200 personnes avec un handicap mental. Parmi celles-ci, L’Arche à Paris accueille aujourd’hui 64 personnes au sein de 5 foyers d’hébergement, un foyer de vie, un centre d’activités de jour et un service d’accompagnement pour personnes logées de manière autonome, dans les 15ème et 16ème arrondissements de la capitale. Elle porte différents projets de développement, dont celui d’un foyer d’accueil médicalisé qui permettra d’accueillir des personnes vieillissantes en situation de handicap mental nécessitant des soins adaptés à leur dépendance progressive. Cette nouvelle structure devrait apporter une réponse adaptée à la spécificité du vieillissement des personnes avec un handicap mental (déjà membres de l’association ou non). Elle ouvrira courant 2017 sur le site de l’ancien hôpital Saint-Michel, dans le 15ème arrondissement, à proximité des autres foyers de L’Arche à Paris. Les personnes accueillies pourront ainsi demeurer dans leur environnement parisien et maintenir les liens qu’elles ont tissés avec leur famille, amis et compagnons de travail.

 

L’intégralité des recettes de ce concert sera reversée à L’Arche à Paris pour participer au financement des aménagements et équipements de ce futur foyer d’accueil médicalisé.

 

Plus d’informations sur www.arche-france.org et www.archeaparis.org