Avril 2015
Fédération Française des Banques Alimentaires

Depuis 1984, le réseau des Banques Alimentaires, apolitique et non confessionnel, agit au quotidien et collecte gratuitement des denrées alimentaires sauvées de la destruction mais encore consommables. Son action est basée sur la lutte contre le gaspillage alimentaire et la précarité alimentaire et s’appuie sur ses valeurs fondatrices : le partage, le don, la gratuité et le bénévolat.

Acteur de référence, le réseau des Banques Alimentaires accompagne 1 400 000 personnes en France métropolitaine, aux Antilles et à la Réunion (3,9 millions de personnes bénéficient de l’aide alimentaire en France).

En 2014, le réseau, composé de 102 Banques Alimentaires et antennes et animé par 5 000 bénévoles et 430 salariés, a distribué grâce à son réseau de 5300 associations et CCAS partenaires, 100 000 tonnes de denrées, soit l’équivalent de 200 millions de repas.

 

Le projet  ”3 étoiles solidaires”

Ce projet pilote, lancé à Grenoble, et soutenu par le réseau des Banques Alimentaires, a pour objectif de lutter contre le gaspillage alimentaire en préparant des plats cuisinés à base de viande collectée dans les grandes et moyennes surfaces dont la Date Limite de Consommation arrive à échéance et de les redistribuer sous forme plats cuisinés mis sous vide avec une DLC  à 5 jours à des personnes fragilisées.
 
Ce projet est né de la rencontre de trois partenaires :

–  l’association Accueil du Vieux Temple et sa présidente, Anna LAVEDRINE ;

–  le restaurateur gérant du 5 à Grenoble, Pierre PAVY;

– la Banque Alimentaire de l’Isère représentée par son président Bernard PERRY.
 

La cuisine du collège Marc Sangnier à Seyssins est mise à disposition par le Conseil Général de l’Isère. Les équipes de  bénévoles appuyées par l’Institut des Métiers et des Techniques (IMT) cuisineront ces plats préparés quatre jours par semaine du lundi au jeudi, toute l’année. Outre le chef cuisinier salarié et les bénévoles mobilisés par Pierre PAVY, l’Institut des Métiers et des Techniques (IMT) s’engage avec des élèves encadrés par un professeur deux demi-journées par semaine.
 
Le Conseil Général de l’Isère, la Ville de Grenoble, l’AMOMA, l’ADEME sont associés au projet.
 
La recette du concert a pour but de financer l’achat du matériel de refroidissement et de conditionnement.
 
La Banque Alimentaire de l’Isère en chiffres :

– 150 bénévoles,

–  4 salariés,

– 1300 tonnes de denrées alimentaires distribuées soit l’équivalent de 260 000 repas

–  83 associations partenaires

–  5 000 personnes en situation de précarité accompagnées